Saint-Brieuc Handisport

Boccia / Sarbacane / Natation / Remise en forme


News
Sarbacane - Patrick Culérié en or au France
< | >

Sarbacane - Patrick Culérié en or au France

Publié le 02 décembre 2017 par

Sophie, la compagne de Patrick, sans qui il n'en serait pas là aujourd'hui, l'a accompagné pour chaque entraînement et compétition durant ces deux dernières années.

Sarbacane - Patrick Culérié en or au France

Samedi 14 octobre 2017 est une date qui restera à tout jamais gravée dans les souvenirs de Patrick Culérié, 43 ans licencié au Club Saint-Brieuc Handisport. À l'issue d'une finale acharnée, il est devenu champion de France de tir à la sarbacane handisport. Pourtant, deux ans auparavant, rien ne lui laissait entrevoir un tel destin, sa principale distraction étant d'échanger sur son compte Facebook. Il faut dire que son invalidité ne lui permettait que peu d'activités : atteint de la maladie de Charcot dès sa naissance, il perd définitivement l'usage de ses jambes à 30 ans. Résidant à Vieux-Marché, ce papa de trois garçons fait alors une découverte qui va tout changer, lors d'une journée porte ouverte d'un club de tir à la Sarbacane handisport, à Guerlesquin.

 

Un entraînement sans relâche

« C'est là que j'ai rencontré Gaëlle Lozach et cela a été un déclic », se souvient Patrick. « Au départ, ma technique était loin d'être formidable. Mais grâce aux conseils de Gaëlle et de l'entraînement, j'ai progressé. Le beau-père de mon fils, Didier, m'a même conçu une cible pour mon domicile, afin que je puisse travailler sans relâche. Après une première saison mitigée, la seconde m'a permis d'entrer dans une nouvelle dimension ».

Et en effet, les résultats suivent avec un podium départemental et régional, avant de tenter la grande aventure à Troyes. « Je n'en menais pas large, impressionné par le contexte. Puis, je me suis dit que je devais tout donner pour aller le plus loin possible, en pensant à l'instant présent », raconte-t-il.

 

« J'étais dans ma bulle »

Et tout se passe bien, puisqu'à l'issue du premier tour de qualification sur grande cible, il se retrouve en tête, assurant ainsi sa place pour la phase finale en duel, sur petite cible cette fois. Passant victorieusement les étapes, Patrick se retrouve en finale : « Cela ne démarrait pas très bien pourtant, un candidat du club de Vannes ne faisait aucune erreur, et comptant 4 points d'avance, le titre se jouant à 6 points. Et là, j'ai commencé à aligner les points, pour finalement le coiffer sur le fil 6 à 5 », explique-t-il. Mais le nouveau champion ne prenait pas la mesure de l'exploit accompli : « Complètement dans ma bulle, c'est ma compagne Sophie qui est venue m'annoncer que j'avais gagné, mais je n'y croyais pas. Puis Gaëlle, qui pleurait de bonheur, est venue vers moi pour me le confirmer. C'était magique ! ». Maintenant, Patrick va pouvoir savourer son titre, avant de renouer avec la compétition en mars prochain.

 

© Le télégrame du 17/11/17

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter